Emplois : Devenez moniteur/monitrice de conduite chez DriveLab

Pour renforcer notre équipe, nous recherchons dans la région de Zurich et de Zoug des moniteurs/monitrices de conduite avec beaucoup de dynamisme. Dans notre laboratoire (d’apprentissage), nous développons les concepts didactiques de l’auto-école de demain. Par exemple, avec l’apprentissage autodirigé, qui peut être réalisé grâce à des tutoriels vidéo instructifs couplés à des notre système de réservation en ligne soit encouragé. De plus, nous pratiquons une culture du feedback positif qui encourage nos élèves et les pousse à donner le meilleur d’eux-mêmes.
Tu as en outre le choix entre un contrat de travail ou un contrat de freelance.

Tu veux en savoir plus sur DriveLab ? Alors remplis le formulaire ci-dessous. Nous nous réjouissons de faire ta connaissance !

Avantages avec un contrat de travail

Avantages en tant que freelance

Attention : seuls les moniteurs de conduite expérimentés et ayant fait leurs preuves peuvent travailler en tant que freelance. Chez nous, la qualité prime sur l’expansion.

FAQ

Combien gagne un moniteur d’auto-école en Suisse ?

Selon le calculateur de salaire, les moniteurs de conduite âgés de 30 ans et disposant de 5 ans d’expérience gagnent en moyenne 5 630 CHF à Zurich. Ceci est valable pour une semaine de 42 heures. Chez DriveLab, le salaire est nettement supérieur à la moyenne.

Salaire moyen des moniteurs de conduite

Comment devenir moniteur:trice de conduite en Suisse ?

Conditions préalables

  • Tu dois avoir terminé un apprentissage de trois ans ou une formation équivalente.
  • Tu dois avoir 2 ans d’expérience professionnelle dans un métier quelconque
  • Possession d’un permis de conduire permanent depuis au moins 3 ans
  • Examen de taxi (BPT, code 121)
Ensuite, tu peux t’inscrire à la formation auprès d’une école d’auto-école. Celui-ci coûte environ 20 000 CHF. Ce montant inclut déjà la contribution fédérale de 9 500 CHF. La formation de moniteur de conduite dure 1 à 2 ans.
Contenu
  • B 1 : Processus d’apprentissage
  • B 2 : Communication et atmosphère d’apprentissage
  • B 3 : Bases légales, planifier et organiser des formations
  • B 4 : Technique automobile et physique, planification de la formation
  • B 5 : Sens de la circulation
  • B 6 : Comportement dans la circulation, planification de la formation de l’enseignement pratique de la conduite
  • B 7 : Stage de formation

Puis-je travailler en Suisse en tant que moniteur de conduite allemand ?

En règle générale, le module B3 sur les bases légales en Suisse doit être rattrapé pour obtenir la reconnaissance suisse de moniteur de conduite. Celui-ci comprend une période d’apprentissage de 120 heures (16 jours).

Le travail de moniteur d’auto-école est-il recommandé ?

Ce métier est l’un des plus beaux qui soient. On est toujours en déplacement et le temps passe très vite. Tu es assis au chaud, mais tu es quand même dehors. Comme pour toutes les professions de service, le travail n’est jamais simplement « terminé ». Il y a toujours une prochaine occasion de le rendre encore meilleur. L’expérience professionnelle peut ainsi être pleinement utilisée et est généralement récompensée par une très grande gratitude. La clientèle est généralement jeune et très simple. Il y a une culture du tutoiement et une ambiance collégiale entre les moniteurs de conduite.

Le métier de moniteur d’auto-école a-t-il un avenir ?

Cela dépend beaucoup de l’évolution de la conduite autonome. Comme dans beaucoup d’autres professions, la numérisation va changer beaucoup de choses pour les moniteurs de conduite.
En comparaison avec d’autres brevets, la formation transmet peu de compétences interprofessionnelles. Dans le module B1, il manque par exemple la reconnaissance pour le certificat FSEA 1. Celui-ci doit être rattrapé avec 4 jours supplémentaires. La formation ne prépare pas non plus spécifiquement à une autre formation dans une école supérieure.

Qu’est-ce qui fait un bon moniteur d’auto-école ?

Après chaque formation, nous évaluons avec l’élève ce qui a été particulièrement apprécié dans la formation à la conduite. Notre culture du feed-back, la flexibilité et le professionnalisme (compétences techniques) sont particulièrement cités. Notre conception d’un grand service est aussi d’accorder beaucoup d’estime et de patience aux élèves conducteurs. Nous essayons toujours de répondre très rapidement aux demandes et de prendre en compte les souhaits.